Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 18:12

La bourse

Mars  2011

 

Février 2011 : un mois pour rien

 

Bonjour,

Quand il n’y a rien à dire on doit s’abstenir de commentaires. Le mois de février a été un mois où la poursuite de la hausse a été bloquée brusquement par les révolutions en cours dans les pays arabes. Mais auparavant la hausse était continue, effaçant la baisse de 3,5% de l’année 2010, par une progression de l’ordre de 14% en début de 2011. Aussi une stabilisation, une consolidation selon le vocabulaire boursier était devenue nécessaire.

 

Aussi les bonnes informations en provenance des sociétés et les perspectives annoncées pour 2011 ont cédé la place à une peur : celle de la hausse des matières premières. Notre faim en la matière se heurte à une compétition dans laquelle l’Europe n’a aucune politique assumée. Face à la Chine et à son entrisme dans de nombreux pays détenteurs de matières premières, l’Europe n’existe pas. Les terres rares sont devenues un monopole chinois d’où un envol de 40%. Face à cet important problème, le Japon s’est entendu avec l’Inde pour trouver de nouvelles ressources et contrer le monopole chinois.

 

Les troubles actuels dans le monde arabe mettent désormais l’accent sur le prix du baril de pétrole. En conséquence, un important risque d’inflation apparait. Les entreprises seront toutes fragilisées selon leur capacité à répercuter rapidement ces hausses dans les prix de vente. Presque tous les secteurs sont impactés par une hausse des prix de l’énergie : aviation, routes et recettes de péages, construction, chimie, distribution, construction automobile. L’accroissement du prélèvement énergétique touche l’ensemble des ménages qui doivent y consacrer une part croissante, au détriment de leur consommation globale. Il en résultera une révision à la baisse des perspectives de croissance en 2011, ce qui signifie un décalage supplémentaire par rapport aux prévisions budgétaires. En fin de course le budget des états sera réaménagé : hausse de leur fiscalité. Il n’y a que le secteur des télécommunications qui soit à l’abri.

 

En attendant d’y voir plus clair, nous nous abstenons d’initiatives nouvelles, en attendant d’avoir la totalité des informations en provenance des sociétés de notre pépinière.

 

La pépinière

Les informations des sociétés sont bonnes. Deux sociétés annoncent des résultats contradictoires : Pages Jaunes et Affine. Les Pages jaunes voient leur bénéfice diminuer de 10%, comme leur dividende. Il semble que l’essor de la publicité bénéficie plus à Havas, Publicis. Nous attendrons le prochain trimestre pour agir éventuellement. Affine publie d’excellents résultats avec un dividende de 2,43 euros (contre 1,50) pour un cours de 19 euros. Cette valeur a été délaissée tout au long de l’année 2010. Elle accuse un retard de 50% sur son ANR. C’est la foncière la plus en retard…

 

Guy Muller

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Muller - dans Le commentaire du mois
commenter cet article

commentaires