Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 19:07

La pépinière en mai 2013

La poursuite de la hausse de la bourse a donné du tonus à nos résultats. Nous avons bénéficié de plusieurs bonnes nouvelles qui ont profité aux valeurs de la pépinière.

C’est ainsi que les résultats publiés de Maurel et Prom Nigéria ont conforté la perspective d’un bénéfice de 0,45 centimes par titre  cette année. Osiatis a bénéficié d’une OPA supérieure à 40% de son dernier cours ce qui porte sa plus-value à 65% depuis le début de l’année, date de création du portefeuille. Parmi les autres progressions à noter Néopost et Rallye. Ce qui porte la plus-value globale à 22% en cinq mois.

Valeur

Cours

PE 2013

Cours

Plus

Objectif

 

d'achat

 

actuel

value

De cours

           

Alstom

29,7

8

27,71

-6,7%

36

Axa

13

7

15,09

16,1%

17

Bigben

8

7

7,45

-6,9%

10

Ipsos

27,1

11

27,96

3,2%

35

Maurel Nigeria

2

5

3,79

89,5%

3,8

Medica

13,5

11

13,4

-0,7%

17

Néopost

37,4

11

53,29

42,5%

58

Osiatis

5,4

7

8,99

66,5%

9.5

Rallye

24,8

11

31,28

26,1%

32

Scor

19,2

9

22,19

15,6%

25

Steria

13,1

6

11,57

-11,7%

16

Progression moyenne

   

22,3%

 
           

Plus-value sur titres vendus

         

Maurel Nigéria

2

 

3,79

89,5%

 

Rallye

24,8

 

31,28

26,1%

 

Osiatis

5,4

 

8,92

65,2%

 

Plus-value moyenne

     

60,3%

 

Ce portefeuille dynamique a été modifié le mois dernier, par la vente de trois valeurs : Maurel Nigéria, Osiatis, Rallye. La plus-value moyenne réalisée est de 60% sur ces valeurs.

Des arbitrages on été réalisés par achat de Natixis (3,31), de Stef (37.9), Fleury Michon (43.5) et de France Télécom (7.68). Une ligne supplémentaire apparait destinée à absorber les plus-values réalisées. Chaque ligne est équi-pondérée, elle a donc une valeur d’un douzième, sur la valeur totale.

Les dividendes encaissés diminuent d’autant les prix de revient d’Axa et de Néopost. La prise en compte des dividendes dope encore l’avancée du portefeuille centré sur les valeurs de rendement. Le CAC40 subit lui aussi une diminution de performance lors des détachements de dividendes.

La gestion d’un portefeuille doit tenir compte de l’importance du hasard. Nous ne savons pas quels sont les motifs d’une hausse ni d’une baisse. L’investisseur doit acheter des valeurs décotées susceptibles d’intéresser un prédateur éventuel. C’est la raison pour laquelle une diversification s’impose : entre Stéria et Osiatis, il est impossible de prévoir l’évolution des cours alors que les décotes sont aussi importantes pour ces deux valeurs acquises avec un PER de 5. On ne doit pas acheter une valeur, mais une méthode de gestion, qui impose des recompositions périodiques de portefeuille. La concrétisation rapide du bénéfice réalisé doit aussi tenir comte d’un recul possible de la bourse. Les titres achetés sont des valeurs de rendement dont le dividende est susceptible de freiner le recul.

Guy Muller

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Muller - dans La Pépinière
commenter cet article

commentaires