Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 00:00

La Pépinière

septembre 2009

 

Alors que la crise économique est loin d’être terminée, le sentiment des investisseurs a néanmoins changé. D’importantes liquidités sont en attente d’investissement et chacun cherche à accompagner la hausse des cours. Les vendeurs à découvert doivent racheter leurs positions lourdement perdantes, ce qui contribue à amplifier la hausse. Toutefois la méfiance est de rigueur face à un comportement moutonier. La hausse ne peut se poursuivre qu’avec de nouveaux véhicules comportant les grandes valeurs oubliées depuis le début de l’année. Mon choix a donc porté sur des valeurs dont la performance sera supérieure à celui de l’indice CAC.

La nouvelle pépinière comporte les titres suivants : Total, GDF-Suez, France Télécom, SES Global, Vivendi, Neopost, Sanofi, Rallye, Pages Jaunes, CNP. Les achats ont été effectués lors de la première cotation du lundi 25 août.

 

Les raisons d’un choix

Toutes ces valeurs affichaient une importante baisse depuis le 1er janvier 2009 ou étaient en retard  par rapport à l’évolution de la bourse.   

Leur rendement est le plus élevé du marché et une majorité de ces sociétés ont pris la bonne habitude de verser un acompte sur dividende. C’est ce versement qui donne de la visibilité à ces valeurs dans un environnement où les besoins en trésorerie restent importants. La variation dans le temps du dividende intérimaire sera un signal de bonne santé, outre qu’elle donne une excellente image, preuve d’une trésorerie confortable. Rappelons qu’aux Etat Unis les versements de dividendes sont trimestriels, semestriels en Grande Bretagne.

Avec un rendement prévisionnel de 6%, notre sélection n’a besoin que d’une hausse de la bourse de 4% pour avoir un rendement de 10%.

Les ambitions de ce portefeuille sont axées sur un rapport risque/plus value volontairement limité. Même si le marché peut encore progresser de 10%, nombre de secteurs désormais trop chers, rétrograderont vivement dès la connaissance de leurs résultats.

 

De plus amples explications seront données au fil des mois sur les raisons des choix individuels de valeurs.

 

Savourons quand même l’exploit d’une progression des cours supérieure à 10% en 3 semaines. Ceux qui suivent mes préconisations depuis longtemps sont habitués aux gains importants et rapides. Encore faut il savoir déserter le marché et vendre à temps.

 

 

 

 Portefeuille

 

 

 

 

Valeur

Cours

PE 09

Cours

 

Plus value

Objectif

 

d'achat

 

actuel

 

cours

CNP

64,97

9

69,2

7%

75

France Télécom

17,1

9

18,19

6%

24

GDF-Suez

29,59

12

30,63

4%

35

Total

39,87

8,5

41,65

4%

45

SES Global

13,5

12

15,6

16%

20

Vivendi

18,87

9

20,64

9%

25

Rallye

21,6

7

26,1

21%

29

Sanofi

47,75

8

50,0

5%

55

Pages Jaunes

7,46

9

8,8

18%

9,9

Neopost

57

12

63,7

12%

69

Progression moyenne

10,1%

 

 

 

L'achat est déconseillé lorsque le cours est proche de l'objectif

 

 

 

 

 

 

 

Cours de clôture au 18 septembre

 

De 2006 à 2008 les gains suivants ont été réalisés avec des cours de sortie beaucoup plus élevés qu’à ce jour. Les trois dernières années la performance moyenne a été de 45% par an plus les dividendes. L’évolution de certaines valeurs montre une très mauvaise gestion de la part des dirigeants. Souvent trop endettés pour grossir ils ont procédé à des augmentations de capital ou à des émissions d’obligations à des niveaux supérieur à leurs espoirs de rentabilité. Affine qui avait un ANR de 62 euros a désormais un ANR de 30 euros, d’où sa chute. ING, Dexia, ABN ont perdu jusqu’à 90%, avant de remonter, mais pas au niveau de notre prix de vente. Saint Gobain et Nexity ont perdu plus de 50%. Pour voir nos prix de vente :

http://boursitude.over-blog.com/article-25790286.html

 

 

La plus forte hausse :Rallye + 20%

Cette société détient la moitié du capital de Casino. Casino réalise 30 milliards d’euros de chiffre d’affaires et Rallye capitalise au jour de l’achat 1 milliard d’euros. Rallye est lui-même détenu à plus de 50% par le groupe Euris. Inévitablement la cascade de contrôle sera simplifiée par fusion mère-fille ou fille-mère. Rallye possède Go Sport, Courir, un portefeuille d’actions, une participation dans Mercialys et a une dette de 2,6 milliards. C’est le montant de cette dette qui a fait peur aux investisseurs. Mais en fait Rallye vaut 1+1,6 de dette (diminuée de la valeur des participations)  soit 2,6 milliards pour contrôler 15 milliards de chiffre d’affaires. Le dividende distribué est de 1,83 euros servi en 2 fois.

En conséquence ce titre est une opportunité car Casino réussit à contenir la crise grâce à ses magasins de proximité. La reprise économique aura un effet de levier sur le cours de la fille, profitable à la mère.

Casino pourrait racheter pour 2,6 milliards Rallye et donc la moitié de ses titres en circulation, les annuler et doubler  son bénéfice par titre. Euris peut faire la même chose en supprimant Rallye. Une OPA à +30% est donc possible.

 

 Votre retour en bourse s'est réalisé au bon moment !
Au mois prochain,

Guy Muller

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Muller - dans La Pépinière
commenter cet article

commentaires